Stoïcisme et Islam : les 10 grandes convergences

Mosquée bleue, Istanbul, Turquie

-1-La recherche de la vertu : La vertu ou les vertus : droiture patience bon comportement patience persévérance humilité fidélité lutte dignité y sont de la plus haute importance : une psychologie très avancée puisque ces qualités d’âme sont les grandes qualités psychologiques universelles.

2-Un déterminisme métaphysique : « Tout Est écrit  » dit le hâdith : il sagit de ce que les psychologues modernes appellent « le lâcher prise », emprunté aux religions mais très peu compris. Les stoïciens contemporains utilisent ce qu’ils nomment avec un langage très technique de psychologie moderne : la « clause de réserve  » : je ferais cela et le résultat sera tel que « le destin le permet » ce qui est présent dans le Saint Coran : « in sha Allah « .

3-L’importance du mariage : Epictete insiste là dessus : ses disciples doivent « pratiquer la religion de leur pays  » (Manuel d’Epictète ) et se préserver jusqu’au mariage. Une révolution puisque c’est une attitude à la fois d’une haute moralité et qui est à la fois d’un grand respect envers la féminité : engagement sur le long terme et recherche des vertus en soi-même.

4-Les exercices spirituels : exercices spirituels de détachement envers tout ce qui nous éloigne de l’essentiel, de notre âme : le mépris des plaisirs pour atteindre la joie avec très peu de choses, la contemplation des oeuvres d’Allah, l’Intelligence suprême sans laquelle rien ne peut subsister, l’acceptation de Sa volonté, la piété dans la recherche des vertus.

5-Une fraternité universelle : tous les humains sont des frères et soeurs : même si certains sont éloignés du chemin de la sagesse, ils sont dignes de compassion et qui sait, ils peuvent toujours prendre conscience de l’essentiel de cette vie et rechercher le bien la sagesse voire la sainteté après avoir expérimenté une vie insensée tandis que des personnalités qui ont l’apparence de la vertu peuvent finalement être aspirés par le mal : on ne sait pas, Allahou a3hlem (seul Dieu sait) , quoiqu’il en soit l’important est que l’humanité progresse vers la sagesse en commençant par soi même .

6-Le djihâd, la lutte contre soi même et pour la justice sociale : le jihad, le combat spirituel , sans doute la dimension la plus importante : sans djihad sans combat sans lutte difficile de mener la plus importante des luttes : celle contre soi même ses vices illusions mauvais penchants et le djihad social et politique : contre la pauvreté contre les discriminations contre les injustices et pour défendre la paix à travers le monde. « Lutte pour le bien commun » serait l’équivalent stoïcien et Epictete dit dans ses Entretiens que la lutte contre nos passions de l’âme est « le plus noble des combats ».

7-L’honneur : Favoriser l’honneur par dessus tout le reste : tel est l’enseignement de l’islam et d’Epictète : à tel point de préférer respecter ses principes coûte que coûte plutôt que de les  » prostituer  » pour avoir la vie sauve ou pour quelques gains matériels éphémères illusoires : il faut nécessairement etre conscient de Sa mortalité et être conscient de placer ses principes moraux et sa dignité au delà de toutes les choses de ce monde : telle est la liberté islamique (liberté véritable ) et celle stoïcienne.

8-L’ascétisme en vue de la sagesse : éduquer son « nafs  » c’est à dire son « âme bestiale » son ego ou son attachement à son corps afin de ne plus être un esclave du Sheytan (Sheytan = ce qui nous sépare de notre nature véritable, ce qui nous aliène, ce qui nous éloigne d’Allah) ou éduquer son âme à fuire les vices et rechercher les vertus et ce en vue d’atteindre la sagesse et la paix intérieure, la proximité avec Allah, là libération .

9-Une vie sensée ordonnée et consciente : une vie de femmes et d’hommes libres, intelligente sensée et consciente de l’essentiel de cette vie éphémère.

10-Une haute conscience de notre finitude et de ce qui compte réellement dans cette vie : le rappel de la mort, du sens et de ce qui a de l importance par rapport à ce qui nous en éloigne ou ce qui n’en a pas : tels sont les apports de ces 2 hautes sagesses du patrimoine de l’humanité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s