Pourquoi nous nous trompons sur ce que nous appelons une « bonne » chose ou une « mauvaise » chose ? selon Marc Aurèle

-« Mais il y a une Providence et Elle se préoccupe des choses humaines. Elle a donné à l’homme tout pouvoir pour ne pas tomber dans les vrais maux; et pour le reste, s’il existait quelque mal, elle y aurait aussi pourvu, afin qu’il soit au pouvoir de tout homme de ne pas y tomber. Mais comment ce qui ne rendrait pas l’homme pire pourrait-il faire empirer sa vie ? La nature de l’univers n’aurait pas négligé ce point par ignorance et n’aurait pas, le sachant, été impuissante à y veiller et à y remédier; elle n’aurait pas par impuissance ou maladresse commis l’erreur de laisser les biens et les maux échoir indistinctement aux bons et aux méchants ! En tout cas, la vie et la mort, l’honneur et l’indignité, la peine et le plaisir, la richesse et la pauvreté, toutes ces choses arrivent aux hommes, qu’ils soient bons ou méchants, mais ces choses-là ne sont ni belles ni laides. Ce ne sont donc ni des biens ni des maux. » (Livre II, Pensée 11, Pensées pour Soi, Marc Aurèle)

-Pour Marc-Aurèle, qui n’est pas athée, il existe une Providence. Cette Providence donne le pouvoir à l’homme, le pouvoir de se rendre libre lui-même. Comment ? En recherchant le bien, et en évitant le mal. Mais le bien et le mal sont à redéfinir pour pouvoir être philosophe et plus encore philosophe stoïcien, dans la pratique quotidienne. Comment donc distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais ? Une bienheureuse destinée d’un triste sort ? En effet, si quelque chose peut arriver « indistinctement » aux bonnes et aux mauvaises personnes alors cette chose n’est ni bonne ni mauvaise, elle ne peut être nommée « bien » ou « mal ».

-Dès lors, si vous avez un accident de voiture : cette chose n’est ni bonne ni mauvaise en soi. C’est seulement si vous avez eu un accident à cause d’un état d’ébriété dû à un excès d’alcool que l’acte est mauvais en soi : ce qui est mauvais, c’est votre vice, votre excès, votre intempérance, votre mauvaise conduite, le risque que vous avez pris à l’égard d’autrui en prenant la voiture et en conduisant, non pas l’accident en lui-même, sauf si vous avez commis un crime en plus de votre intempérance et votre inconscience. Mais si vous subissez l’accident à cause d’une personne qui était saôul sur la route, alors l’accident en lui-même n’est pas un mal ni un bien : ce qui est mal c’est si vous vous emportez contre le sort après cet événement, si vous vous « en prenez à Dieu » par rapport à cet événement, si vous perdez votre maîtrise de vous-mêmes, votre calme, si vous vous emportez, devenez rouge de colère et maudissez le Destin.

-Si vous gagnez à l’EuroMillions, là encore ce n’est pas un bien. Ce qui sera bien ou mal ce sera l’usage que vous ferez de votre argent gagné à la loterie. Non pas le gain en lui-même. Qui peut arriver indistinctement aux bons et aux méchants. Si vous en faites un usage clément, modéré, bienveillant, juste raisonné et mesuré, alors c’est un bien. Mais si vous en faites un usage malveillant, excessif, démesuré, égoïste, alors c’est un mal.

-Ainsi tout est beau et harmonieux en ce monde : les mauvais ont ce qu’ils méritent : le mal (les vices en eux mêmes, les passions) et les bons ont ce qu’ils méritent : le bien (la vertu en eux-mêmes) et la joie qu’ils en tirent, malgré les épreuves ou événements qu’ils peuvent subir, vivre ou non, car les épreuves et événements difficiles ou non ne sont en eux-mêmes ni bons ni mauvais mais des occasions, peu importe leur degré de difficulté, ils proviennent de la Providence et la Providence nous a donné le pouvoir : celui de poursuivre le bien et d’éviter le mal, qui sont tous deux intérieurs : le bien procure la sérénité et la joie, indifféremment des choses extérieures, et le mal provoque maladies de l’âme, déraison. « Le châtiment de la déraison, c’est la déraison elle-même » dira Spinoza, au 17 ème siècle, le premier philosophe des Lumières.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s