La méditation (et le stoïcisme) : sagesses pratiques millénaires ou business méditatifs ? A lire avant de commencer la méditation !

Bouddha de la médecine (calligraphie tibétaine)

-« Malheureusement, depuis ces dernières années, la pratique de la méditation, bien que millénaire, a tendance à se répandre, ici et là, enseignée par le premier venu, tout droit sorti d’un week-end de silence, qui serait resté assis quelques heures à observer le vide, entre deux connexions internet et deux selfies dans la nature !

Il est donc légitime de se demander si l’intention première de ces personnes, surfant sur l’effet de mode grandissant tout en s’improvisant gourou de pleine conscience et sentant surtout qu’il y a du business à faire sur notre esprit, est vraiment sincère.

Alors que l’on peut évoluer les capacités d’un professeur de yoga à la justesse de ses postures, les aptitudes d’un peintre à l’expression de son art ou toute autre discipline à travers ce que l’on voit ou entend, la méditation, quant à elle, reste une approche qui se construit de l’intérieur. Il est donc extrêmement difficile de quantifier les années d’expérience d’un enseignant, de vérifier son authenticité et surtout son intégrité par le seul fait de l’observer assis, les yeux fermés. Un comportement exemplaire en public et quelques mots philosophiques empruntés ici ou là peuvent parfois s’avérer être totalement artificiels et superficiels.

De la même manière que nous ne confions pas notre cerveau à n’importe quel médecin, ne confiez surtout pas votre esprit à n’importe qui !

Alors que tout le monde cherche le bonheur, ou au moins le « mieux-être » à défaut d’obtenir le « bien » être …, avec toujours cette envie d’obtenir des résultats quasi immédiats, les mots « patience » et « contemplation » sont souvent balayés par les noms communs : rapidité et efficacité ! Mais la méditation ne fait aucun miracle, ne remplace pas la médecine, ne guérit pas les maladies les plus graves, ne changera pas la vie des gens en une seule séance et ne rendra personne meilleur définitivement en seulement trente minutes !

Parmi les 84 000 enseignements du Bouddha, aucun n’évoque une façon de « méditer pour arrêter de fumer », « méditer pour maigrir », et encore moins « méditer pour développer sa libido », comme on peut tristement le voir en Occident, à travers toutes sortes de propositions de stages absurdes qui détournent la méditation pour vanter des mérites imaginaires et surtout lucratifs ! Une mise en garde est donc importante et nécessaire afin d’éviter toute approche manipulatrice de ce business méditatif !

La méditation n’est pas un remède à tout, mais plutôt une méthode qui nécessite un entraînement quotidien si l’on veut prétendre à des résultats. Elle peut être préventive dans bien des domaines, mais n’est pas une potion magique et encore moins une recette instantanée. (…)

Bokar Rimpoché, l’un de mes maîtres tibétains, définissait si simplement la méditation en disant : « Méditer, c’est donner des vacances à son esprit ! » « .

(Extrait de « Lama à 19 ans … Et après ? De la méditation à la télévision » (chapitre 13) de Hermès Garanger)

Mon commentaire : -De nos jours, la méditation se confond beaucoup avec le business du développement personnel, de nombreux gourous autoproclamés, et chose choquante : ils n’ont quasiment fait aucune étude sérieuse et deviennent « coachs », ils n’ont aucune formation en philosophie et utilisent de la pseudo-philosophie dans leurs « enseignements ». Ils n’ont pas une approche assez sérieuse de la méditation et ne savent même pas ce qu’elle est réellement et enseignent des formes totalement opposées à la vraie méditation à leurs nombreux adeptes ! Ainsi, ils racontent des histoires « Tout va bien se passer, répétez-vous cela dans votre tête » etc. Alors que la méditation ne consiste pas en cela.

Ils ne sont pas sans rappeler les Sophistes, que critiquaient Socrate à son époque. Les Sophistes vendaient leurs enseignements, étaient des beaux-parleurs et des charlatans, suivis par des foules qui étaient prêtes à leur confier leur esprit. Epictète dit dans ses Entretiens de ne surtout pas confier son âme à n’importe qui !

Attention donc, si l’on vous vend du yoga-gymnastique « pour maigrir », « pour augmenter votre libido », « pour arrêter de fumer », ou si l’on vous vend du stoïcisme « pour être plus fort mentalement », pour « devenir plus riche », ou encore de la méditation « pour être plus zen », tout ça est bien sûr supercherie et charlatanerie, et ces personnes n’ont d’intérêt qu’économique, sans esprit de philosophie, de sagesse, relié à une tradition millénaire ou à une formation sérieuse et rigoureuse et ils profitent de l’ignorance de leur victimes et adeptes. Le problème c’est qu’ils vendent du rêve, c’est l’esprit du commerçant, et que ce rêve est bien sûr une illusion.

Mon conseil donc : se méfier du développement personnel, des coachs, du business du bonheur de façon générale, du yoga-gymnastique déconnectée de toute philosophie et de toute spiritualité et de la « méditation new-âge » qui est en réalité une « contre-méditation ». Et rechercher plutôt des enseignements de qualité. Ce qui n’est pas facile, je le reconnais, il faut être bien formé déjà pour reconnaître les enseignements de qualité et ceux qui sont loin d’être constructifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s