Coeur chaleureux et Sagesse de l’intelligence : les deux points à retenir des religions et philosophies

-Ce n’est pas l’appartenance à telle ou telle religion qui compte pour le salut de son âme.

-Ce n’est pas la compréhension de systèmes philosophiques compliqués qui compte, hormis pour la perte de temps de cette vie humaine si précieuse que celle qui consiste à vouloir flatter son propre égo.

-Etudier toutes les religions de la planète amène forcément à prendre conscience que l’essentiel du message est le même, malgré quelques nuances culturelles, qui sont les mêmes nuances que les nuances entre les paysages, les environnements, les climats, les architectures, les ethnies.

-De même, les philosophies pratiques visent toutes l’épanouissement, finalement l’assouvissement de nos désirs les plus profonds, malgré leurs nuances de style, leurs différentes méthodes d’enseignement, les différentes époques et cultures desquelles elles sont issues.

-La vérité derrière toutes ces traditions religieuses et philosophiques est extrêmement simple : transformer, comme un alchimiste, l’intelligence de l’individu en sagesse pratique, et le coeur de l’individu en coeur chaleureux et altruiste. Il n’y a vraiment rien d’autre à ajouter. Ce message est universel et représente le coeur de la religion/philosophie amérindienne, druidique, zoroastre, chamanique, hindoue, bouddhique, juive, chrétienne et islamique soufie. Quelqu’un qui recherche la sagesse de l’intelligence et l’altruisme du coeur chaleureux est donc un pratiquant de toutes ces religions et de toutes ces voies à la fois, même s’il l’ignore, car c’est là l’essence de tout idéal humain dans toute civilisation humaine.

-Dans la religion de l’Egypte Antique, on pèse le coeur des défunts : il n’y a ni enfer ni paradis, seulement l’au-delà, le royaume des morts, gouverné par Osiris, et si le coeur est bon, l’âme du défunt accède à l’au-delà. De même le Prophète Mahomet (Muhammad en arabe) disait « Une chose suffit : si le coeur est bon, tout l’est », l’essentiel du bouddhisme est exactement le même enseignement, de même pour l’enseignement chrétien, il n’y a même pas lieu d’y avoir de -isme ou de nom puisque tout ça n’est que parure, vêtement, étiquette, dans le but de rendre son intelligence sagesse, et dans le but de rendre son coeur chaleureux et altruiste.

-Alors pourquoi tant de conflits, de débats sur toutes ces différences, qui sont de l’ordre de l’environnement, du climat, de l’époque, de la différence de l’architecture, alors que c’est toutes ces nuances qui amènent au monde sa Beauté ? En effet, un monde uniformisé serait bien laid, aujourd’hui l’être humain a besoin de réapprendre à aimer les différences plutôt que vouloir les abolir : la différence entre le masculin et le féminin, l’Orient et l’Occident, le Sud et le Nord, ce qui n’empêche pas de vouloir tendre vers l’équilibre, la tolérance et l’Universel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s