(Politique) (Théologie) (Philosophie) 1)Le concept de djihad selon le Dalaï Lama

Le Dalaï-Lama, riant avec ses soeurs et frères humains

Le djihad est souvent stéréotypé par les médias occidentaux comme signifiant « guerre sainte ».

Mais les érudits musulmans ont affirmé à plusieurs reprises que le mot Jihad, qui est mentionné dans le Noble Coran, signifie « lutte » pour faire le bien et éliminer l’injustice, l’oppression et le mal de la société.

Karen Armstrong, l’éminente et prolifique écrivaine britannique sur les trois religions monothéistes, a critiqué le fait de stéréotyper le mot arabe « djihad » comme signifiant simplement la guerre sainte.

Les militants de l’EIIL ont été largement condamnés par les musulmans du monde entier qui ont organisé plusieurs manifestations pour exprimer leur colère contre le groupe terroriste.

-Cette réaction du Dalaï-Lama n’est pas disponible dans les médias français conditionnés, mais elle l’est en anglais, pays qui lutte pour la liberté de croyance (c’est dans les moeurs des Protestants) :

https://english.newsnationtv.com/world/news/use-jihad-to-combat-destructive-emotions-dalai-lama-83228.html

The Dalai said the real meaning of jihad was not harming others, but to use “constructive emotion” to combat destructive emotions.

“I daily use it in my five hours of meditation, this kind of jihad,” he said in his address to festival-goers from a modest wooden stage.

-Le Dalaï Lama dit que le djihad n’est pas de faire la guerre contre les autres mais d’utiliser les émotions constructives : amour (râhman en arabe), joie, paix (salâm en arabe), sagesse (hîkma en arabe) afin de combattre les émotions destructives (haine, souffrance, ignorance)

-Le Dalaï Lama affirme qu’il a de nombreux amis musulmans et qu’il est lui-même un grand pratiquant (quotidien) du djihâd (le grand comme le petit).

-Cela dit, si le mot « djihad » est aussi mal connoté dans la pensée dominante de la société française, dans les médias, etc, ce n’est pas non plus sans raison : certes, c’est un conditionnement, et c’est de l’ignorance, mais en même temps, c’est aussi dû au comportement de certains musulmans qui ne comprennent pas le mot « djihâd » dans son sens érudit, philosophique et spirituel, donc musulmans ignorants et haineux et français (plus ou moins athées) ignorants et haineux = même combat, de même ceux qui recherchent le savoir/la sagesse, peu importe leur appartenance communautaire, nationale, identitaire, religieuse, ont le même combat et se reconnaissent entre eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s