Médecine holistique tibétaine : La discipline morale est un facteur essentiel de santé et de bonheur

-« Le bouddhisme explique que tous les troubles psychologiques et émotionnels sont directement ou indirectement produits par l’esprit et l’incompréhension de sa vraie nature. Le conditionnement de l’esprit est fortement influencé par le contexte familial, environnemental, culturel, ainsi que par les philosophies et religions des différents pays.

-Pour éviter les effets des pensées négatives ou des mauvaises actions, le bouddhisme et la médecine tibétaine considèrent tous les deux que le terreau de la paix et de la tranquillité de l’esprit se construit à travers une solide éthique de vie et une constante discipline morale. Elles protègent l’esprit de ces dérives et sont un moyen d’éviter les souffrances inutiles pour soi et les autres.

-Les Tibétains ont choisi la voie tracée par le Bouddha qui conseille d’éviter dix actions dites « négatives » ainsi que de respecter et mettre en oeuvre dix actions dites « positives ». Telles sont les fondations de base qui guident l’éthique, une saine psychologie et la paix de l’esprit.

1.Eviter de tuer, et respecter toutes les autres formes de vie.

2.Eviter le vol et être généreux.

3.Eviter l’inconduite sexuelle et conserver des responsabilités morales.

4.Eviter le mensonge et parler vrai avec honnêteté.

5.Eviter le bavardage inutile et privilégier la vigilance.

6.Eviter les mots durs et éprouver de la compassion pour tous.

7.Eviter la parole qui divise et rester amical.

8.Eviterl’envie et maîtriser le corps, la parole et l’esprit;

9.Eviter les pensées malicieuses et considérer le bien-être d’autrui.

10.Eviter les vues erronées et chercher la vérité avec les yeux de la sagesse.

-Avoir une discipline morale et spirituelle n’est pas seulement une question de concept religieux, mais c’est avant tout une base positive et une manière éthique de penser qui procure aussi la santé globale au corps-esprit. Elle donne la confiance et la sécurité et promeut le bonheur en direction des autres êtres vivants.

-Avoir un bon coeur est une qualité nécessaire à la société. La générosité est respectée par les croyants et les non-croyants. Un comportement et un caractère optimiste auront des résultats positifs sur soi et notre entourage. Si nous pouvons mettre en pratique les dix actions positives mentionnées ci-dessus, notre esprit n’en sera que plus heureux.

-A contrario, de fréquentes pensées et actions négatives, même avec une vie sociale en apparence réussie, provoquent à terme une suite d’insatisfactions mentales tout au long de la vie.

-La recherche constante de devenir une meilleure personne en pensées et en actions conduit à la paix intérieure et à une vie plus sereine. La vie familiale, la sphère amicale, les réalisations professionnelles, le succès dans les affaires, la détente ne peuvent pas apporter pleinement la paix si l’on ne se sent pas en sécu-rité à l’intérieur. Par conséquent, la recherche de la sérénité est la voie fondamentale pour trouver le bonheur pour soi et pour les autres. »

(La Médecine tibétaine, p.102-103)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s