« Sois-droit, et non redressé » : explication de la pensée de Marc-Aurèle, l’empereur-philosophe romain

Buste de Marc AUrèle

-« Il faut être droit et non redressé » Pensées pour moi-même, Marc Aurèle [Livre III, 5]

-Cette pensée de Marc-Aurèle est une auto-injonction qui recèle d’une grande sagesse de vie.

-C’est une leçon qui résulte d’une certaine expérience de vie :

-Plutôt que d’attendre qu’une autorité morale nous impose ses limites, il faut bien sûr s’imposer nos propres limites : c’est là le paradoxe nécessaire de la liberté : il faut s’auto-discipliner, se contraindre à la morale, à la vertu, et ce car autrement de toute façon, la vie nous y conduira tôt ou tard et de façon plus douloureuse car « le monde est une machine à fabriquer des Sages » comme le dit Sénèque, que cela prenne dix, vingt, trente, cinquante, soixante-dix années ou plusieurs vies, qu’il faille passer par la violence commise ou/et subie, qu’il faille passer par un accident grave, qu’il faille passer par une grande souffrance, qu’il faille passer par la case prison, qu’il faille passer par la perte d’êtres chers pour cela : notre conscience est destinée à évoluer, qu’on le veuille ou non. Bien que cela puisse prendre plusieurs vies et que l’on puisse mourir dans la débauche, la souffrance extrême, l’illusion, l’ignorance, dans des conditions extérieures et intérieures difficiles, cela dans tous les cas regorge de leçons de morale.

-L’empereur-philosophe romain a donc trouvé un trésor : « Sois-droit plutôt que redressé » et au plus vite, discipline-toi et rends-toi moral, sois dans l’exigence morale pour toi-même, et tu seras libre, heureux, mais aussi en bonne santé, à la fois psychique et physique, donc aussi plus puissant, fort, indépendant des autres, et dans l’idéal, de tout cadre : il est plus difficile de s’autodiscipliner sans l’aide extérieure d’un cadre ou d’un maître : ainsi plus l’autodiscipline est forte, exigeante et importante, plus la liberté, le bonheur, la force seront aussi en toi, mais plus tu te relâches, te rebelles, recherche les limites qui te seront imposées par l’extérieur tôt ou tard jusqu’à ce que tu comprennes que tu dois intérioriser cette discipline, plus tu t’enfonces dans l’ignorance, la souffrance et l’esclavage. Donc : « Il faut être droit plutôt que redressé ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s