Marc Aurèle, l’empereur-philosophe d’Occident, un modèle de chef d’Etat et de leader pour notre temps ?

Buste de Marc Aurèle, Rome

-La figure de Marc Aurèle, l’empereur-philosophe romain, stoïcien, est très étonnamment inconnue du grand public et on peut trouver de nombreux films ou récits sur des personnages historiques très secondaires au regard de l’histoire mais quasiment aucun sur ce personnage qui est d’après l’historien Hypollite Taine, « l’âme la plus noble qui ait vécue », qui a gouverné le plus grand empire du monde dans l’Antiquité (premier siècle de notre ère) et qui en plus a produit une oeuvre littéraire de très grande qualité qui nous est restée et qui est connue dans le monde entier : des Etats-Unis à la Russie.

-Un film états-unien et grand chef d’oeuvre relate quelque peu son histoire (avec un rajout de fiction) : c’est le célèbre film « Gladiator » qui met en avant un personnage incarnant les valeurs philosophiques stoïciennes, luttant jusqu’à sa mort pour sa liberté, pour la justice et pour la république. L’empereur Marc Aurèle y est incarné par l’acteur Richard Harris : un vieux sage en passe de céder son empire à un héritier suffisamment vertueux pour pouvoir prétendre régner sur la république.

-Dans cet article nous nous poserons les questions suivantes : Marc Aurèle ne représente-t-il pas une excellente référence pour un chef d’Etat moderne ? Nous opterons pour la réponse positive : en quoi donc, Marc Aurèle représente-t-il un bon modèle pour un chef d’Etat moderne ?

1.Il a sacrifié son surplus superflu de fortune et celle de ses proches au profit du bien commun, c’est à dire du peuple, de la plèbe, comme le relate « La véritable histoire de Marc Aurèle » de Pamela Ramos.

2.En chef des armées, il était avec eux au front, dormait avec eux et mangeait avec eux.

3.Il faisait passer le « bien commun » avant son propre intérêt et son égo.

4.Il incarne la sagesse, une valeur certes « démodée » mais nécessaire pour être un véritable leader, cela bénéficie autant aux gouvernés qu’à lui-même.

5.Un empereur « machiavélien » c’est à dire stratège, car contrairement aux préjugés, faire preuve de stratégie et faire preuve de sagesse ne s’opposent pas, les deux au contraire sont les deux faces d’une même pièce. Ainsi un avocat, Polyen, lui a dédié une oeuvre aujourd’hui oubliée : « Staratagèmes » et qui n’a rien à envier au fameux « Art de la guerre » de Sun Tzu.

6.Un leader craint et aimé : « persécuteur des chrétiens » (c’est à dire un leader craint des terroristes, car à cette époque les chrétiens d’alors étaient des fauteurs de troubles sectaires qui nuisaient au bien commun et à l’ordre établi, ils étaient des « révolutionnaires » dans ce contexte, rejettant tous les dieux païens et imposant le leur « le seul »), imité même par beaucoup d’émules d’alors tellement il était respecté et admiré : sa pratique philosophique autant que son apparence physique faisaient des émules dans l’empire.

7.Un être humain considérant l’humain avant toute chose dans le bien commun. Et ce septième point est sans doute le plus important : Marc Aurèle indique dans le livre I de ses Pensées que l’investissement économique le plus important est celui du secteur de l’éducation, louant l’éducation de ses nombreux maîtres en philosophie, ses éducateurs. « Humaniste » avant l’heure qui plus est, Marc Aurèle avait une approche universaliste, cosmopolite, bienveillante dans son rapport au monde (il a aussi dû faire face à une pandémie) : on peut penser que la bienveillance, vertu phare de son règne, vertu à laquelle il a rendu hommage symboliquement en faisant bâtir de nombreux autels à son effigie, guiderait ses choix.

Sources : –« La véritable histoire de Marc Aurèle » de Pamela Ramos

« Pensées pour soi » de Marc Aurèle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s