Avoir connu le succès matériel, s’engager dans la vie spirituelle, ou vivre dans la nostalgie ? [Philosophie du Bouddha]

Un héron, à Amiens « Ils se languissent comme de vieux hérons, dans un lac asséché, vide de poissons » Bouddha

XI-Versets sur le vieillissement

« Ceux qui ne se sont pas engagés dans la vie spirituelle

Et qui n’ont pas connu non plus le succès matériel

Se languissent comme de vieux hérons

Dans un lac asséché, vide de poissons.

Ceux qui ne se sont pas engagés dans la vie spirituelle

Et qui n’ont pas connu non plus le succès matériel

Soupirent avec nostalgie après le passé

Comme des flèches après l’arc qui les a tirées. »

-S’engager dans la vie spirituelle permet de connaître le meilleur des succès, le succès matériel étant secondaire et préférable mais moins important, car combien de personnes qui ont connu le succès matériel sans connaître l’engagement dans la vie spirituelle ne vivent pas bien ? Et plutôt que regretter le passé, pourquoi ne pas s’engager dans l’instant présent dans la vie spirituelle ? Pour ne pas finir comme ce héron, recherchant son poisson sans jamais le trouver, à assouvir ses désirs, sans en comprendre les causes et sans s’engager dans cette recherche de la sagesse et du bonheur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s