Comment s’épanouir serait-il possible si nous n’avons pas connu le malheur ? [philosophie du Bouddha]

Fleur de lotus, qui a besoin de terreau pour fleurir et s’épanouir, tout comme nous avons besoin de malheur pour notre bonheur

-IV Versets sur les fleurs des Dhammapadas, versets du Bouddha

-« Sur un tas d’ordures, dans un fossé,

Un lotus s’épanouit, beau et parfumé.

De même, sur le tas d’ordures des mortels aveuglés,

Le disciple du Bouddha, suprêmement éveillé,

Resplendit de sagesse ».

-C’est un message de remède au désespoir, à la culpabilité, à l’abattement, à la tristesse, à la souffrance, au malheur, à l’inconscience, que nous délivre le Bouddha : sur un tas d’ordures un lotus s’épanouit… Même dans une sombre situation, un sombre environnement social, en prison, à l’hôpital, au milieu d’inconscients, nous pouvons nous épanouir et fleurir, même après avoir mal agi, nous pouvons revenir sur le droit chemin et nous épanouir. Et même encore plus provocateur : comment pourrions nous être heureux si nous n’avions jamais connu le malheur ? Comment atteindre la sagesse sans être passé par la « folie » nous dit Carl Jung ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s