Lettre à un(e) stoïcien(ne) moderne (3) : le meilleur chemin pour accéder au savoir

Le philosophe antique (ici, Socrate) réfléchissant

-Le meilleur chemin pour accéder au savoir est-il de comprendre une chose ou beaucoup de choses ?

-Il est préférable de bien comprendre une seule chose que de comprendre superficiellement un tas de choses, la compréhension d’une chose amenant à la compréhension d’autres éléments, tandis que la compréhension superficielle de beaucoup de choses n’est pas vraiment de la compréhension. Mais si beaucoup de choses sont comprises plutôt qu’une, alors cela est encore mieux. Tout dépend de quelle chose nous parlons. Car la qualité est préférable à la quantité. Si nous comprenons une chose dans le domaine spirituel, stoïcien par exemple, et que cela nous sert pour traverses des épreuves de vie, et que nous comprenons beaucoup de choses dans le domaine matériel, mondain, alors la première chose comprise, même si elle est une seule chose, est préférable à beaucoup de choses comprises dans le domaine matériel, éphémère, mondain. Ce savoir peut nous sauver tandis que les choses matérielles, même si elles sont nombreuses à avoir été comprises, ne peuvent pas nous sauver pour ce qui concerne l’essentiel, la vie intérieure et spirituelle. Cependant, si beaucoup de choses sont comprises sur le plan spirituel et peu de choses ou une seule dans le domaine matériel, alors cela est plus avantageux, car ce qui prime devrait être la vie intérieure, la spiritualité, la sagesse, par rapport au reste de notre vie, peu importe qui nous sommes et quelle vie nous menons. Ainsi nous pouvons comprendre moins de choses sur le plan matériel si nous comprenons plus de choses sur le plan de la pratique spirituelle, qui nous emmènera plus loin que des connaissances pratiques sur l’aspect matériel de notre vie, certes nécessaire, mais le savoir spirituel est plus important, car notre vie humaine est courte et très précieuse : il est plus important de comprendre des choses qui peuvent nous sauver, au sujet de la sagesse, de l’entraînement de l’esprit, que de comprendre comment amasser plus d’argent même si cela est aussi nécessaire. Le meilleur chemin pour accéder au savoir n’est donc pas tant la quantité des choses que nous pouvons comprendre, mais leur qualité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s